Le Basilic, synonyme de soleil et de chaleur est une de nos stars parmi les aromatiques. Il agrémente nos repas estivaux et invite au voyage culinaire dans le sud de la France et en Italie !
Envie de cultiver du Basilic dans votre MyBac ?
Rien de plus simple… Suivez nos conseils et vous deviendrez il maestro del basilico !

Sachez tout d’abord que le basilic est une plante annuelle (elle germe, pousse et meurt dans la même saison) qui craint le gèle et l’humidité en excès. Inutile de commencer sa culture en extérieur trop tôt au risque de voir tous vos efforts tomber à l’eau. Un peu de patience !

Démarrage en semis
Epoque de Semis en intérieur : mars / avril
Epoque de semis en extérieur : mi-mai / début juin
La température de culture est alors d’environ 20°C.

Semez les graines et couvrez-les avec une fine couche de terre que vous compacterez. Après quelques semaines, les premières poussent voient le jour.

Si vous avez semé en intérieur dans des petits contenants, repiquez les plants dans votre MyBac en Juin et placez-les en situation abritée (pas de vent, éviter la pluie directe). Ils sont encore fragiles !

La durée de culture de cette phase est de 6 à 9 semaines.

Démarrage en plants
Vous avez craqué devant les magnifiques plants de basilic de votre Jardinerie préférée ou de votre petit producteur sur le marché ? Repiquez-les rapidement dans votre MyBac, idéalement en Juin et placez-les en situation abritée.

La taille et la récolte
Sortez vos bacs aux beaux jours et placez-les en plein soleil.
Pensez à pincez (tailler) régulièrement le sommet des tiges pour que la plante garde une silhouette dense et produise de nouvelles feuilles.
Cette action de taille régulière est primordiale pour éviter que la Basilic ne fasse de grandes pousses, puis ne parte en floraison – la production de feuilles serait alors largement limitée.
De plus, cette taille permet de récolter rapidement les premières feuilles pour assaisonner vos salades !

La récolte a lieu du début de l’été à l’automne.

Les variétés de basilics
Nous connaissons tous le grand basilic vert qui agrémente pesto, salades tomates mozzarella et autre gaspacho. Mais il existe beaucoup d’autres variétés, méconnues et tout aussi intéressantes gustativement. En voici quelques-unes. Si vous avez la chance de les croiser sur les rayonnages, n’hésitez pas vous serez agréablement surpris !

Le classique : « Le basilic Genovese » est originaire de Gênes en Italie encore appelé « le grand vert » de par ses grandes et larges feuilles gaufrées d’un vert très brillant. Une variété au parfum intense très intéressante à cuisiner, notamment pour réaliser le fameux pesto.

« Le basilic citron » est facile à reconnaître, il a des petites feuilles pointues. Il a un goût citronné assez marqué. Il sera le compagnon de vos soirées en infusion !

« Le basilic cannelle » avec ses tiges violacées et feuillage au parfum de cannelle vous permettra de réaliser des desserts originaux : compote pomme, poire et basilic cannelle, salade d’orange au basilic …

« Le basilic thaï » rappelle à la fois l’anis et l’estragon, le basilic thaï agrémentera délicatement vos plats à base de poulet, de boeuf, de poissons et de fruits de mer.

« Le basilic anis » est la variété au top pour la cuisine et la fabrication de cocktails.

« Le basilic sacré » est d’origine indienne et malaisienne il a une croissance importante et est très épicé.

Les plantes compagnes
Ce sont ces plantes qui s’acclimatent très bien de la proximité du basilic et qui se rendent des services mutuellement.
Vous pouvez ainsi planter, à côté de votre basilic, des plants de tomate cerise, de piment, de concombre, de cornichon, courge, melon ou de fève…
En revanche, le basilic n’aime pas la proximité de la rue et de l’absinthe.

Enfin, sachez que le délicieux parfum que se dégage le basilic ne semble pas apprécié de tous !
Le basilic repousse certains insectes nuisibles comme les aleurodes ou les pucerons. Il est apprécié des pollinisateurs (abeilles, bourdons). Il protège également les cucurbitacées des maladies (oïdium, mildiou). Enfin celui-ci renferme des huiles essentielles, qui sont toxiques pour quelques nématodes (petits vers qui vivent dans le sol).

Retrouvez toutes nos actualités sur Facebook, Instagram, Linkedin !

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique